Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 octobre 2012 5 26 /10 /octobre /2012 07:41

blue deckle 21 10 12 02Ahhhh, je vous le dis: la saison des travaux d'aiguilles arrive, mesdames! Sortez vos pelotes, vos aiguilles et vos petits crochets, vos fils et votre tapisserie!

Déjà, le matin, avez-vous remarqué? Ces dames à 8 pattes,nos infatigables araignées, mettent en valeur leurs dentelles de soie en les brodant de perles de rosée plus scintillantes les unes que les auters.

blue-deckle-24-06-09.jpgD'ordinaire on la voit à peine, leur belle ouvrage en spirale parfaite! Mais à cette saison, le matin, elles font un concours à travers tout le jardin, pour faire admirer chacune la sienne! Une vraie compétition!

Et comme si cela ne suffisait pas à nous annoncer le temps des travaux d'aiguille, regardez le travail d'orfèvre que j'ai trouvé ce matin!

Vous connaissez tous les Hydrangea "lacecaps" ou "bonnets de dentelle", bien sûr. Loin des grosses moumouttes bien gonflées (et gonflantes!)  de leurs cousins "à boules", ils doivent leur petit nom à la couronne de fleurs stériles, plus ou moins régulière, qui leur entoure le coeur :  de minuscules fleurs fertiles, au petit point, qui forment comme une calotte, au centre.

charlotteComme ces bonnets de grand-mère, au joli nom de "charlottes",  calottes de tissu ou de crochet entourées d'un volant de dentelle (par pure coquetterie!) , qui enserrait jadis les nattes bien tressées de nos aïeules...

blue-deckle-24-06-09_02.jpgCa me rappelle aussi les petits bonnets des robes de baptème à l'ancienne, ou ceux des poupons joufflus de mon enfance, d'ailleurs!

Mais là, le Bonnet de Dentelle en question, il me fait de la dentelle dans la dentelle! Un vrai travail d'artiste!!!!

Une dentelle de nervures, comme ces feuilles de platane que nous faisions sécher entre les pages de nos cahiers, à l'école primaire, pour le cours de "leçons de choses"...

blue-deckle-03-07-12.JPGC'est l'un des "lacecaps" les plus connus: 'Blue Deckle'. Qui n'a bien sûr de "blue" que le nom, dans ma terre calcaire!

Quant au "deckle", j'ai fini par touver ce qu'il voulait dire! C'est la barbe!

blue-deckle-08-06-11.JPGNon, pas celle-là, point de bouc ni de poils dans cette histoire!!! La barbe des bords d'un papier pas-coupé-comme-il-faut! Barbe, comme dans "ébarber",  vous voyez? Peut-être à cause du nombre assez aléatoire, et de la répartition irrégulière, de la "dentelle" autour de son bonnet? Ce qui ne lui nuit d'ailleurs pas, car les fleurs sont si nombreuses que l'ensemble parait homogène!

Et du coup, en français, ça donne... "Barbe Bleue"!!! ;o))

Je doute que ceux qui l'ont ainsi baptisé aient eu le moins du monde l'intention de faire un jeu de mots en français, encore plus mauvais que les miens! ;o))

blue-deckle-21-10-12.JPGMais revenons à cet amour de petit bonnet. C'est vraiment une valeur sûre, je trouve!

Les Hydrangea de la famille des serrata, dont il fait partie, se montrent souvent un peu plus difficiles que les autres, dans ma froide Isère. Est-ce dû à leurs branches plus fines? Je ne sais pas.... Mais celui-ci est, avec 'Preciosa', une très belle exception.

blue-deckle-03-07-12_02.jpgUn petit costaud, trappu ( en pot, ici, il ne dépasse pas 60 cm de haut, un peu plus en largeur). Bien ramifié, et très, très florifère. Ses fleurs fanent joliment, en plus, en vert céladon puis en vieux rose. Et quelques fleurs fraîches viennent agrémenter l'ensemble tout au long de la saison (il fleurit aussi sur le bois de l'année).

blue-deckle-25-10-12.jpgIl est l'un des rares à n'avoir pas souffert du tout l'hiver dernier, quand tant de ses cousins ont perdu une partie de leur ramure, voire plus.... Il était pourtant, du fait même de sa petite taille, en première ligne face aux attaques du froid!

Et son pot faisait partie des plus petits...j'ai renoncé à comprendre.

Il est réputé aussi pour ses couleurs d'automne, mais il n'a pas assez de lumière, là où je l'ai placé, pour donner sa pleine mesure.

blue deckle 21 10 12 04-copie-1Eh, il faut choisir! L'ombre pour ne pas risquer de le brûler et limiter les arrosages, ou le demi-soleil pour lui permettre de s'embraser à l'automne.... cornélien, n'est-il pas? ;o)

D'ailleurs, les dentelles "passent", au soleil, c'est bien connu. Alors je le garde à l'ombre!

Avec la chute vertigineuse des températures prévue pour ce week-end, il était temps que je lui rende hommage, à cette jolie charlotte, non? Avant que le gel ne l'envoie..aux fraises! ( ;o)) pas pu résister...)

L'avez-vous dans vos jardins? En pleine terre, peut-être? Y est-il plus grand? Plus coloré en ce moment? Racontez-moi tout!

Et pour vous, compagnons de froidure, aujourd'hui dernier délai: tout bien protéger ce qui doit l'être, et surtout: couper l'eau au jardin !!! N'oubliez pas!

Je vous laisse avec une dernière image des dentelles de "Barbe-Bleue"..;o)) Bon week-end à tous!

blue-deckle-21-10-12_03.JPG

Repost 0
Zephirine - dans Arbres et arbustes
20 juin 2012 3 20 /06 /juin /2012 08:05

plicatum pink beauty 20 06 12Elle, le froid, ça lui a donné des ailes...ou plutôt, des pétales!  Elle n'a jamais été aussi belle, ni aussi rose, ma Beauté!

plicatum pink beauty detail 1 08 05 12 02Les Viburnum plicatum, je pense que vous les connaissez tous! Les Mariesii, Shasta, Lanarth et autres Watanabe...

Mais si rien n'égale la splendeur d'un immense Shasta de 6 m de large et 4m de haut en pleine floraison, comme je l'ai vu dans certains parcs, leur beauté éphémère ne dure en général que 3, parfois 4 semaines les bonnes années. (sauf Watanabe, qui remonte ensuite, c'est vrai).

Ma"Beauté Rose", Viburnum plicatum 'Pink Beauty', elle, elle est unique. Un petit bijou.

D'abord, elle est petite. Pour un Viburnum, s'entend. Généralement, on lui accorde, adulte, 2,5 ou 3m de hauteur.

Et puis, elle a un port conique, comme les "grandes", mais plus pointu: pour 3m de haut, il faut compter, disons, 2m de large environ.

Là où un Mariesii atteint, lui aussi, près de 3 m de haut, mais s'étale sur un bon 4m de large!

plicatum pink beauty 1 08 05 12Idéale, donc, ma Beauté, pour les petits jardins. Ca lui donne déjà un atout "de taille", si j'ose dire!

plicatum pink beauty detail 2 15 05 12 06Mais surtout, elle n'en finit pas de fleurir, au printemps.

S'ils font comme chez moi, les autres plicatum des jardins ont, depuis presque un mois, laissé choir leurs pétales immaculés,

Aujourd'hui, 20 Juin, ma 'Pink Beauty', elle,  n'en a encore pas perdu un seul, de pétale.

Et pourtant, elle a commencé de bonne heure!

Regardez, juste au dessus,  fin Avril/début Mai, alors que ses soeurs étalaient déjà presque leur pleine gloire, elle avait commencé à ouvrir une nuée de petites fleurs en coupe, dans un joli camaieu de rose un peu saumoné, et de blanc nacré...

Elle accompagnait les hellébores, les derniers narcisses, comme Thalia ou Petrel, les iris, les petits phlox, les iberis, les pivoines botaniques et les toutes premières roses précoces du jardin.

A la mi-mai, elle a perdu son teint rosé de jeune fille timide, pour se parer, comme les "grandes", d'une étincelante parure de neige...plicatum pink beauty 2 15 05 12 02

Son feuillage, aussi, est plus menu que celui des "grandes".

plicatum pink beauty detail 2 20 05 07 02Cela donne aux petites plantes qui lui font la cour, à ses pieds, un paradis de lumière tamisée où elles peuvent fleurir tout à leur aise, sans les ardeurs du soleil brûlant.

S'il y a un endroit où l'on peut parler de "mi-ombre claire", c'est bien sous un Viburnum plicatum 'Pink Beauty'...

Vous allez me dire: "Mais...elle n'est pas conique, cette viorne! Qu'est-ce qu'elle nous raconte, la zeph???"

Ben oui, celle-ci a eu une histoire quelque peu chahutée...

Je l'ai transplantée depuis mon ancien jardin, et pour cela, j'ai dû la ratiboiser sérieusement...puis elle est restée en pot pendant 2 ans avant de retrouver une place digne d'elle...

Elle a, franchement, eu du mal à me le pardonner.

Elle a quelque peu végété, les premières années.

Elle m'a fait peur, même à un moment. J'ai cru la perdre!

plicatum pink beauty 3 20 05 07

En bonne petite vaillante qu'elle est, elle a fini par reprendre le dessus, mais en restée quelque peu plus basse que ce qu'elle aurait pu être.

plicatum pink beauty detail 4 28 05 12 03C'est en train de s'arranger! Une belle tige centrale tente, cette année, de percer le toit de neige pour aller voir, plus haut, si l'étang peut lui servir de miroir...;o)

Eh, quand on a un titre de reine de beauté, on est coquette, normal! ;o))

Elle a dû s'entre-apercevoir, d'ailleurs, car vers le 20 mai, et pendant 2 semaines, tandis que ses soeurs couvrent le sol d'un tapis de neige, elle commence à rosir de plaisir...elle se plait à elle-même, apparemment! ;o)

Elle a le même port étagé, si gracieux et si caractéristique, que ses grandes soeurs...avec ces alignements de fleurs tout le long des branches, qui font le charme indéniable des plicatum.

Quand je dis "rosir", là, on ne parle plus de blanc saumoné, comme à ses débuts!

Non, là c'est du rose, du vrai! Par petites taches, le rose gagne peu à peu du terrain. Même si chaque fleur hésite encore entre le blanc et le rose...

plicatum pink beauty 4 28 05 12 02Pendant ce temps, " les" roses,elles, ont volé la vedette à ses grandes soeurs, tout occupées maintenant à préparer leur deuxième parure, les milliers de petits fruits rouges qui parsèment leurs longs bras tendus.

plicatum pink beauty detail 5 12 06 12 06Ma Beauté, elle, continue à étaler langoureusement chaque pétale au soleil de Juin.. Elle est vraiment devenue toute rose!

Depuis 10 jours, plus rien ne bouge. Je crois qu'elle prend un bain de soleil (et quelques douches!).

Mais pas un pétale au sol.

La pluie? Elle la boit, elle se la déguste. C'est son champagne à elle.

Et pas question de se laisser friper le teint pour si peu! Bien au contraire, elle avive ses couleurs, renforce le rose qui se piquette de pourpre par endroits.

Quant à ployer, pas question non plus. Avec des bras tendus à l'horizontale, bien fermes, elle ne bouge pas d'un pouce!

Le vent? Elle n'en a pas davantage cure. Ses pétales sont bien accrochés!

Et la Beauté Rose étincelle, de loin, tandis que la première vague "des" roses, alourdies puis écroulées par l'eau bienfaisante, commence déjà à passer.

plicatum pink beauty 5 12 06 12 04Souveraine, elle garde son port altier de reine de Beauté...

Pour combien de temps encore? Une semaine, deux peut-être?

plicatum-pink-beauty-20-10-11_02.jpgAu total, sa floraison dure pratiquement deux mois. Pas seulement cette année,avec cette météo humide en diable, qui, certes, lui a été bénéfique.

Deux mois, c'est son habitude. plus ou moins tôt, à une semaine ou deux près, selon les caprices du temps.

Les fruits? Non, ce n'est pas trop son "truc". Ou en tous cas, je n'ai pas spécialement remarqué...

Elle attendra octobre pour entamer un nouveau défilé, celui de la mode d'automne...En orange, en pourpre ou en feu,  selon les tendances des designers météorologiques, sans doute!

plicatum-pink-beauty-12-10-11.jpgCes joursc-i, elle salue l'arrivée des premières hémérocalles et des hydrangea, le réveil des grands phlox, les tapis de géraniums vivaces et l'enlacement des clématites...

Ahhh..elle en aura vu, du spectacle! Des narcisses aux hémérocalles, en passant par les roses et les pivoines, elle n'aura pas perdu une miette de l'explosion printanière...

Les floraisons d'arbustes de printemps sont souvent éphémères, il faut le reconnaître. Eh bien, je n'en connais aucun autre qui dure aussi longtemps, et se rie aussi bien des averses et du vent, que ma Beauté Rose...

Je vais retourner la savourer, lui sourire, l'admirer. Tant pis pour la pluie, je suis aux premières loges quand même, puisqu'elle étale sa Beauté juste devant mes fenêtres, au bord de l'étang....

Alors si vous avez encore une petite place, pas trop au soleil, mais dans la lumière, n'hésitez pas, invitez une Beauté Rose dans votre jardin, je vous assure que vous ne le regretterez pas!

plicatum pink beauty 9 12 06 12 08

Repost 0
Zephirine - dans Arbres et arbustes
23 avril 2012 1 23 /04 /avril /2012 08:33

laura 23 04 12 05C'est vrai, ça! Cherchez donc un peu ce qu'on peut trouver comme arbre colonnaire, pas trop haut, pour mettre un accent vertical dans une plate-bande un peu trop "plate", justement.

laura 23 04 12Z'avez le choix, c'est :

- ou les conifères, Taxus baccata fastigiata en tête, bien sûr, thuya, cyprès et compagnie, juniperus Skyrocket à la rigueur!

- ou le sempiternel Prunus Amanogawa.

Sorti de là, point de salut. Et j'exagère à peine! Quoique...;o))

(je sens qu'il va y avoir des protestations dans l'assistance! Protestez, protestez!  J'en serai ravie! Convainquez-moi, je ne demande que ça!!! ;o)...)

laura 23 04 12 07Or donc, avec un esprit de contradiction bien assumé et brandi comme une bannière flottant au vent (qui ne manquait pas, ce jour-là), me voilà à la recherche d'un beau piquet...qui ne soit ni dans la première catégorie, ni dans le deuxième cas, que j'ai un peu trop vu, je le reconnais.

Et puis j'ai déjà 8 Prunus dans le jardin, pour seulement 3 Malus...faut rééquilibrer, et ne pas mettre tous ses oeufs (de Pâques) dans le panier de Mars, faut en garder pour Avril, quand même! ;o))

J'avais depuis longtemps entendu parler d'un certain Malus "Maypole" (2m de haut, 50 cm de diamètre), mais pour ce qui est de le trouver, celui-là...pas mèche! Au canada, si on veut. C'est pratique, je ne vous dis que ça.

laura-23-04-12_08.jpgOr donc, samedi, à la fête des plantes d'Aiguebelette, je retrouve (avec plaisir!) le "Jardinier du Mont-Blanc", Franck, au milieu d'une forêt de  Prunus, Malus et autres magnolias en pleine floraison et en plein vent. Superbe!

Tout-en-courbettes, ce jour-là, le pauvre Franck, jouant aux quilles avec ses arbustes, vu qu'ils faisaient un concours de "coucouche-pommier, papattes en rond" dans l'herbe... Je l'entendais presque leur dire "Mais tiens-toi droit(e)!" , comme un certain petit papa il y a quelques dizaines d'années ;o))

laura 23 04 12 06Et pendant que mon accolyte, Michèle, admirait, jaugeait, évaluait, envisageait les mérites des Cerisiers à grappes (Prunus Padus, et sa version rose, Prunus padus 'Coloratus'), à tout hasard, je repose ma question...

"Je vais encore vous demander un truc que vous n'avez pas..." commençai-je, la mine résignée d'avance...

"Dites toujours!" m'encouragea-t-on d'un sourire tout aussi résigné...habitués qu'ils sont, nos pauvres pépiniéristes, à se voir demander, toute la sainte journée, qui la lune en bonsaï, qui un noisetier au chocolat, blanc de préférence...

laura-23-04-12_10.jpgEt la Zeph de remettre une cent-unième fois sur le tapis son fameux "Maypole" : colonnaire, pas très haut, et tout et tout.

Ô surprise! La réplique suivante ne fut pas tout à fait la même que d'habitude!

Elle commença bien sûr par le "non" traditionnel, ça, je m'y attendais...MAIS! La suite me fit redresser la tête et tendre les oreilles façon Bessard...(ceux qui le connaissent comprendront ;o))...)

La suite disait donc à peu près:

"Non, pas "Maypole", mais j'ai un petit Malus colonnaire de derrière les fagots, "Laura", vous m'en direz des nouvelles" . On aurait dit un caviste gourmand, vous sortant de derrière ses tonneaux, le millésime du siècle d'un petit cru bourgeois inconnu du fin fonds du bordelais, côté Pauillac ....

Après, ça se gâtait un peu....

"Je n'en ai plus, j'ai vendu tous ceux que j'avais amenés (samedi 11h!!!!)...". Grrr...des promesses, toujours des promesses..une veille d'élection, on ne me la fait pas, à moi...;o((

..."mais si vous pouvez repasser demain, je peux vous en ramener un!!!!"

Aaaaahhhhh...là......Que ne ferait-on pas pour le beau piquet de ses rêves!!!! Mais faut bien se renseigner, d'abord.

"Et elle ressemble à quoi, cette fameuse "Laura"?

laura-23-04-12_09-copie-1.jpgLa réponse me fit boire du petit lait :" 3m de haut, adulte, 1m de large, fleurs rose soutenu avec le coeur blanc. Feuillage pourpré, très jolies petites pommes rouge foncé, dont on fait en plus une ex-cel-lente gelée!!!". Gourmand, je vous dis, l'ami Franck:! ;o))

"Ben, c'est les oiseaux qui seront contents, chez moi!"

M'enfin...les pommiers d'ornement, vous êtes bien d'accord, c'est pas pour la gelée, c'est le garde manger des petites plumes quand il neige, c'est étudié-pour!  En tous cas, c'est comme ça chez Zeph!;o)

La suite, vous l'imaginez...et hier matin, mes dévotions électorales  et dominicales dûment accomplies, qui est-ce qui s'est précipitée à Aiguebelette en frétillant comme un gardon devant un ver de terre? Ben oui, c'était moi...;o)) 

laura 23 04 12 03Et je n'ai pas été déçue! Vous avez vu cette fleur? Cette belle étoile blanche qui diffuse ses rayons de lumière dans les pétales roses..on dirait presque une fleur de géranium vivace... Avouez qu'elle est vraiment craquante, cette fleur-de-pomme, non?

Ooooh Laura...

J'n'avais besoin de personne, mais une 'tite place pour toi

Oooh Laura, petit rien du tout mais tant pour moi,

Tu m'embellis l'avenir,

te regarder pousser me fera sourire...Oooh Laura!

Johnny, tu peux aller te rhabiller! La plus belle des "Laura", qui c'est qui l'a?

Ben c'est ma "pomme"! ;o))

 

 

 

PS: Franck, si tu passes par là...j'ai une petite question, tu veux bien? J'ai hésité, au moment de la planter. Elle est dans une zone bien ventée, et donc, froide l'hiver. N'aurait-il pas mieux valu enterrer le point de greffe, et la laisser s'affranchir? Pour éviter le risque de rupture,  sait-on jamais, même si elle n'a pas une prise au vent excessive, toute fine comme elle est.

Le porte-greffe est-il, dans son cas, destiné à faciliter la multiplication, ou à lui donner de meilleures racines????

Enterrer le point de greffe risque-t-il au contraire de la faire pourrir????

Je peux encore la re-planter plus profondément si tu penses que c'est mieux...

Grand merci en tous cas, et pour me l'avoir amenée, et pour ta réponse si tu as le temps!

Repost 0
Zephirine - dans Arbres et arbustes
22 janvier 2012 7 22 /01 /janvier /2012 16:05

Ohé ohé, braves gens!

Ce jour d'hui, alors que je fourrageais quelque peu du côté du portail, soudain  je me suis trouvée nez-à-racine avec une superbe marcotte du Viburnum opulus 'Notcutt's Variety'!

viburnum-opulus-notcutt-s-variety-22-01-12.JPG

 

Que dis-je "une"? Une...ou deux, c'est selon, puisqu'il suffit de la dédoubler au centre pour en faire deux jolis pieds! Ce qui est fort utile pour se déplacer, d'habitude ! ;o))

Ce doit être lors des travaux d'installation du nouveau portail, il y a 2 ans, que l'une des branches basses d'icelui a dû se retrouver enterrée à l'insu de son plein gré!

Et deux ans plus tard, voilà 2 beaux bébés tout prêts à s'envoler!

Car ce sont des pieds..voyageables, si vous voyez ce que je veux dire!

Adoncques...s'il se trouve parmi vous une ou deux gentes dames ou gentils damoiseaux, désireux d'adopter illico ces deux orphelins à peine sevrés...il suffit de me le faire assavoir! Je vous les enverrai de très bon coeur!

Y a-t-il des volontaires?

A vot'bon coeur, m'sieurs-dames!!! ;o))

 

PS: pour ceux qui ne connaîtraient pas ses nombreuses qualités, je vous en avais parlé là (aux 2/3 de l'article, juste après le furcatum!):

zephirine38.over-blog.com/article-la-rolls-des-viburnum-et-autres-viornes-flamboyantes-58606306.html

Repost 0
Zephirine - dans Arbres et arbustes
13 janvier 2012 5 13 /01 /janvier /2012 09:54

 

magnolia leonard messel 07 04 09 02C'est pas moi! C'est "Coeur Cannelle" qui a commencé! ;o))

Nous étaler des photos de son superbe Magnolia stellata, couvert de fleurs, alors qu'on est en plein coeur de Janvier, faut dire, c'est à la fois un vrai plaisir pour les yeux, un doux rayon de soleil qui perce la grisaille....et une vraie torture!

magnolia leonard messel 06 04 09Pensez, il faudra attendre début Avril, ici, pour retrouver pareil spectacle enchanteur...et ça fait quand même plus de 2 mois et demi à patienter! Hannnn, c'est dur !!!.....;o)

En plus, je viens juste de planter, il y a quelques jours, un Magnolia stellata 'Waterlily'!

Ce n'est qu'un bébé encore, mais bien formé, et qui porte quelques bourgeons. J'espère donc voir la frimousse de ses fleurs, au moins, dès cette année! Ce qui redouble encore mon impatience!

Alors traitons le mal par le mal. Vous avez dit "Magnolia"? C'est parti pour du Magnolia, alors!

Je ne suis pas fana de la famille des soulangeana, je l'avoue.

magnolia leonard messel 02 04 10 02D'abord ça devient immense, c't'affaire, et puis, je ne sais pas pourquoi, le côté "tulipe" ne m'attire pas vraiment. A moins que je n'en ai attrappé une overdose en Alsace, chaque année en Avril.

magnolia leonard messel 21 08 07Là-bas, au pays des Geraniums rouges- roi- des- balcons ;o), on retrouve au printemps, dans quasiment chaque jardin: un forsythia jaune, un magnolia (soulangeana) rose et un prunus blanc. Dans l'ordre ou dans le désordre, avec de rares variantes (magnolia blanc ou prunus rose!) mais toujours ces 3-là!

Certes, cela donne une superbe homogénéïté aux villages et ressort très bien sur les jolies maisons à colombages, mais au bout d'un moment, je me mets invariablement à faire de la forsythia-phobie, de l'allergie aux magnolia, et une indigestion de prunus....(pour les Geraniums rouges, c'est encore pire! Mais ne le répétez pas à mes amies alsaciennes, surtout! Motus, hein, promis? ;o))...)

magnolia leonard messel 02 04 10Revenons à nos "sellata".

Je ne vous ai guère parlé jusqu'ici de mon beau Leonard, si?

Ce n'est pas un pur stellata, mais un croisement entre le stellata et le kobus. Son nom complet:

Magnolia x loebneri 'Leonard Messel'.

Ses fleurs, par contre, sont vraiment très semblables à celles du Magnolia stellata, mais d'un doux rose tendre, à peine souligné de plus foncé au revers, ce qui embellit encore ses boutons en cours d'éclosion.

Certains sites disent qu'il peut atteindre 7m de haut, mais chez nous, je n'y crois guère. D'ailleurs le (bon) pépiniériste chez qui je l'ai acheté parle plutôt de 4m, lui.  Planté déjà grandet (2m environ) en 2006, il atteint à peu près 2,50m  pour le moment.

magnolia leonard messel 07 04 06 008Mais bon, je n'ai rien contre le fait qu'il continue à monter!

Il a une silhouette assez érigée, en colonne large, disons. Il me refait aussi de belles branches du pied, donc peut-être s'étalera-t-il avec l'âge? Pas sûre, car les nouvelles pouses sont plutôt au coeur de la touffe existante...

Ce qui est sûr, c'est qu'il est extrêmement florifère. Il se couvre littéralement de fleurs, pour 3 à 4 semaines, au mois d'Avril. C'est une enchantement, un vrai printemps à lui tout seul.

J'ai lu aussi qu'il préfèrerait un sol un peu acide et bien drainé. Ah bon? Le mien n'est pas au courant, Dieu merci, et se porte comme un charme dans un massif très argileux, un des moins bien drainés du jardin, et pas acide du tout, loin de là!

magnolia leonard messel 10 11 07Et ne me dites pas qu'il végète! Bien au contraire! Même qu'il se ressème!

J'en distribue un ou deux bébés tous les ans! Je suis curieuse de savoir, d'ailleurs, à quoi ressembleront les bébés, quand ils se mettront à fleurir ! Comme c'est un hybride, ça peut donner du blanc ou du rose, du simple ou du double, va savoir. D'autant que c'est le seul magnolia du jardin (et qu'il n'y en a pas d'autres dans les jardins alentour), donc ce doit être de l'auto-fertilisation....

En attendant, vous avez vu ses fruits? On n'en parle jamais, mais ils sont rigolos tout plein! On dirait un "oeil" qui se découvre entre deux paupières! Comme un oeil de libellule ou de papillon, avec ces feuilles en bouquet qui lui font un cortège d'ailes vertes légèrement ondulées.

En fait, il est beau toute l'année, mon Leonard.

magnolia leonard messel 18 09 09Tout l'hiver, ses chatons duveteux accrochent la lumière d'hiver. On dirait des boutons de bottine en peau de phoque! Et sa silhouette est toujours gracieuse, à peine un peu évasée, dense, bien répartie, avec des branches légèrement tortueuses, et ponctuées de douces pelotes gris perle....

magnolia leonard messel 07 04 09Au printemps, je ne vous en parle même pas, les photos parlent d'elles-mêmes....et sans les feuilles, encore!

Les feuilles, justement, elles sont jolies, bien dressées à l'oblique, nombreuses, garnissant très bien la plante tout l'été. Avec de ci, de là, ces fameux "yeux" de libellule qu'on aperçoit en s'approchant.

magnolia leonard messel 13 03 08L'automne venu, il devient tout jaune mordoré. Ca ne dure pas très longtemps, mais c'est quand même une de ces parures d'automne qui contribuent au flamboiement du jardin

Vous allez dire que je ne suis pas objective...c'est sûrement vrai! ;o))

Bon, soyons juste: il arrive qu'un gel tardif, ou que des pluies abondantes, gâtent quelque peu sa belle floraison...mais comme toutes les fleurs ne s'ouvrent pas en même temps, ça ne dure guère, quitte à l'aider à dépouiller celles de ses fleurs que le mauvais temps a grillées ou fait pourrir.

magnolia leonard messel 31 10 09Mais jusqu'ici, il ne m'a jamais déçue. C'est toujours un spectacle que je ne manquerais pour rien au monde.

Reste à expliquer le titre quelque peu mystérieux de ce petit billet d'hiver....

Depuis que j'ai découvert son existence, il y a bien des années, je ne peux pas m'en empêcher! Rien qu'à entendre son nom, j'imagine instantanément une vieille marquise cacochyme, assise dans un immense fauteuil, drapée dans son châle et les pieds sur sa chaufferette et tirant frénétiquement sur le ruban de sa sonnette en aboyant:

"Léonaaaaaard ! Mes seeels !!!!!"

L'image s'arrête avant que j'aie eu le temps de voir à quoi ressemble le "Léonard" en question...dommage!

Mais il a sûrement le plus beau gilet rose qu'on puisse rêver, de mémoire de valet de chambre! ;o))

magnolia leonard messel 07 04 06 016

Repost 0
Zephirine - dans Arbres et arbustes
16 décembre 2011 5 16 /12 /décembre /2011 06:35

les-2-kess-mekess-14-12-11.jpgSuite à mon billet précédent, me voilà avec une belle énigme sur les bras...

Figurez vous que j'ai depuis belle lurette, dans le coin-pépinière du jardin, non pas UNE, mais DEUX plantes étiquetées (par mes soins) "Danae racemosa"....

Par quel mystère, ça...

Ce dont je suis sûre, c'est que la première, celle qui est en fleurs actuellement, m'a bel et bien été offerte sous ce nom, il y a quelques années. Un schlouk de jardin, amené dans un grand sac plastique avec la moitié des racines à l'air. Pour preuve la pulmonaire qui étale sans vergogne son éclatante santé à son pied (alors que celles du jardin ont le plus grand mal à s'étoffer! Grrr...) , et dont je me souviens très bien l'avoir vue à l'arrivée...

La seconde, d'où sort-elle? Je n'en ai pas gardé trace...mystère, mystère, je vous dis!

Elles se ressemblent, oui, mais pas tout à fait quand on les place côte à côte:

- celle-qui-est-en-fleurs-en-ce-moment a des feuilles plus grandes, plus coriaces, plus ventrues aussi....

kess-mekess-13-12-11-09.jpg

Des tiges solides, dont les extrémités sèchent, parfois, ce qui donne à l'ensemble un air un peu désordonné, et oblige à jouer du sécateur pour éliminer les segments morts.

kess-mekess-13-12-11-08.jpgJe suis allée sniffer ses fleurs hier, et effectivement, elle a, sinon un "parfum", du moins une odeur...douceâtre, sucrée, vaguement écoeurante, mais bien perceptible.

Floraison hivernale donc, et "parfumée"...

Du coup, je subodore (si je puis dire! ;o))..) qu'il s'agirait bel et bien, comme Marie-Noëlle le pressentatit, d'un Sarcococca qui se serait faufilé incognito dans mon jardin...

Lequel??? Pas sûre, mais peut-être bien Sarcococca humilis, en tous cas ça y ressemble fort.

Il faut espérer qu'il va (lui aussi!) avoir les boules, pour vérifier son appartenance....elles devraient être noires, dans ce cas.

 

- celle-qui-n'a-pas-de-fleurs (et n'a jamais fleuri ni bouliféré, que je sache), a des feuilles plus étroites, lancéolées, moins épaisses aussi, très souples...

kess-mekess-bis-14-12-11_02.jpgDes tiges plus souples elles aussi, pas vraiment ligneuses....Serait-ce un VRAI Danae?????

kess-mekess-bis-14-12-11.jpgParce qu'un Danae, c'est du blanc-manger en herbe pour endroits difficiles: ça tolère tout, parait-il, même les racines, même l'ombre dense, même la sécheresse, tout vous dis-je!

On la trouve rarement, car elle se multiplie difficilement, tout simplement....

kess-mekess-bis-14-12-11_03.jpg

 

Amoins que ce ne soit encore un autre Président- Soda en flagrant délit de camouflage????

 

 

Pas de politique au jardin, pourtant ! Défendu !

Ni Sarko-Coca, ni Poutine-Vodka, ni aucun autre Président-Soda!!!! ;o)))

Heeeeelp!!! ;o)))

Repost 0
Zephirine - dans Arbres et arbustes
3 décembre 2011 6 03 /12 /décembre /2011 07:13

quercifolia-ice-crystal-19-10-09_04.jpgAuprès de mon (feuilles de) chêne, je vivrai heureux (enfin...heureuse, plutôt!)...

Il n'est pas question d'le quitter des yeux....

quercifolia-ice-crystal-17-11-11_05.JPGLes hydrangea à feuilles de chêne (Hydrangea quercifolia), on les connait tous depuis longtemps.

Mais aujourd'hui j'e viens vous parler de ma dernière recrue...

quercifolia-ice-crystal-29-06-10-02.JPGJe l'avais achetée sur un coup de coeur au Courson d'automne, il y a 2 ans...faut dire que la double rangée de pots préparée par la pépinière belge Botanica est partie en un rien de temps! Je crois que c'était le samedi à 10h, que je suis allée récupérer in extrémis le dernier pot pour mon ami Maurice, qui s'était mis à baver devant celui que j'avais acheté! ;o))

quercifolia-ice-crystal-17-11-11.JPGIl arborait alors (l'hydrangea, pas Maurice! ;o))...) une superbe couleur bordeaux foncé, de vraies feuilles de chêne profondément découpées (bien plus que celles des quercifolia classiques), et en prime, de jeunes pousses vert tendre qui se détachaient sur le violet, au sommet des branches...

quercifolia-ice-crystal-17-11-11_06.JPGAjoutez une pruine blanche et veloutée qui parsemait le tout...une délicatesse à se mettre sous la main de toute urgence, vous en conviendrez! ;o))

A cause de ce doux velouté blanc qui s'attarde sur les nervures, il s'appelle "cristal de glace"...ça peut se comprendre! ;o)

En tous cas, pas de question métaphysique à se poser: les quercifolia sont vraiment des valeurs sûres dans pratiquement tous les jardins: soleil ou ombre, pas chichiteux au niveau de la terre, pas aussi soiffard, et de loin, que leurs copains macrophylla, serrata et autres aspera, élégance de la plante et beauté de la floraison garanties, couleurs d'automne...tout pour plaire!

quercifolia-ice-crystal-19-10-09_02.jpgEt avec un peu de chance, une fois grandet, une charpente un rien japonisante, s'exfoliant avec grâce entre le gris et l'acajou....

Comme d'hab chez Zeph, il a dû attendre un an et demi avant de découvrir la terre ferme, le pauvret. ;o)) (et encore, c'est loin d'être un record! )

quercifolia-ice-crystal-17-11-11_04.JPGJe ne l'ai donc installé que ce printemps, juste au bord de la terrasse nouvellement inaugurée.

Du coup, il n'a pas fleuri cette année, mais avec tous ces chamboulements, je ne lui en veux pas! ;o)

Il se rattrappe cet automne avec un festival de rouges, de pourpres et de violets, même si sa ramure est encore un peu clairsemée.Nettement plus violet-bordeaux que ses autres compères du jardin, plus carminés que violacés...

quercifolia-ice-crystal-19-10-09.jpgSeulement, je me pose des questions à son sujet...

J'ai trouvé des sites sur lesquels on le dit "compact" (de l'ordre de 1m de hauteur et d'étalement), "à fleurs stériles", et surtout: "fleurissant de juin aux gelées"...

Ha ha....

Si c'est vrai, c'est bien intéressant, ça!

Seulement j'ai comme un doute...on trouve tellement de fausses joies sur le net, bêtement recopiées de site en site sans aucune vérification, que je me méfie de ce genre d'affirmation, moué...

quercifolia-ice-crystal-17-11-11_02.JPGC'est peut-être tout simplement pour appâter le chaland, en appelant "floraison" les fleurs fanées que l'on peut, c'est vrai, laisser sur la plante jusqu'à l'hiver!

Le mien est vraiment trop jeune pour que je puisse confirmer ou infirmer ce alléchant programme...et comme dans mon argile froide, tout pousse plus lentement qu'ailleurs (mais forme des plantes super-costaudes, hein, je ne critique pas ma terre! ;o))...), il faudra que j'attende un petit paquet d'années avant d'avoir le recul nécessaire. Alors je me demandais comme ça...

L'avez-vous installé chez vous? Comment s'y comporte-t-il? Est-ce vrai, cette histoire de floraison super-prolongée????

Avez-vous remarqué qu'il se comportât mieux que ses frères, de ce côté là???

De toutes façoons, je ne regrette pas mon achat, loin de là!  Rien que ses feuilles, aux dentelures découpées et pointues, sont un régal pour les yeux, et sa pruine...hummmm...un petit Jésus de quercifolia en culotte de velours, je vous dis! ;o))

quercifolia ice crystal 29 06 10 01

Repost 0
Zephirine - dans Arbres et arbustes
11 novembre 2011 5 11 /11 /novembre /2011 08:06

itea-ilicifola-11-11-11.jpgUn court article, ce matin, pour apporter une toute petite réponse aux états d'âme d'une amie qui se reconnaîtra...;o)

itea ilicifola 11 11 11 05Cet bel arbuste persistant et parfumé, belette, je l'avais fait venir, avec quelques autres, du fin fonds de la hollande, il y a au moins 8 ou 9 ans!

A l'époque j'habitais en ville à Lyon, et mon jardin était très protégé.

Il était arrivé aux trois quarts dépotté, des branches cassées, pfff...furieuse, j'étais!

Du coup je l'avais rempotté, et laissé bien à l'ombre dans un petit coin sous le grand micocoulier, histoire de le laisser récupérer...et à ma grande honte, je crois bien que je l'y ai oublié!

 

  Du coup, quand j'ai déménagé, en 2005, il a fait "naturellement" partie du voyage, et s'est retrouvé, tout aussi oublié, dans le coin-nursery du nouveau jardin.

Et...il y est encore! Hou, la vilaine!

Jamais rempotté, jamais nourri, mais arrosé quand même, avec les copains-copines de la nursery, dès que ceux-ci en manifestaient le besoin!

Eh bien, il est toujours là!

Donc installé dans un coin, certes un peu protégé par une voûte de noisetiers, mais sans aucun soin depuis 6 ans et demi,dans mon petit bout de froide et humide terre Iséroise...

C'est pas beau, ça, la zeph, je suis bien d'accord! Mais d'un autre côté, puisque tu te poses des questions sur sa résistance, c'est aussi un vrai test sur la durée, n'est-ce pas?

Alors au moins n'aura-t-il pas souffert en vain! ;o))

Il a fleuri, aussi, mais pour le seul plaisir des chats et autres bestioles qui passaient par là! Il suffit de voir la trace des épis de cet été, ces longues et fines tiges arquées, au bout de ses 3 branches.

itea ilicifola 11 11 11 04J'ai juste retrouvé une photo de 2006 où l'on voit une de ses longues grappes pendantes, et je me souviens très bien de la douce odeur de miel que dégageait ce joli goupillon ivoire, au mois de juillet,

Côté culture, je crois savoir qu'il n'est pas aussi exigeant côté terrain que son cousin Itea virginica, mais qu'il a quand même une préférence pour les sols pas trop calcaires...Il aime l'ombre, même assez dense parait-il, mais pas trop la sécheresse.

Il devrait avoir un port érigé (ça ne se voit pas sur mes photos, mais il a quelques excuses!!!), et on peut le palisser sur un mur au nord, où il peut atteindre, en conditions favorables, juqu'à 4 m de haut. Chez nous, ce "risque" me parait limité...;o))

Je viens de ramener le pauvre malheureux sur la terrasse, pour te le montrer...Et aussi pour le rempotter, le pauvret, dans un bien plus grand pot, et avec du bon-manger!

Cet Itea ilicifolia a vraiment la vie chevillée au corps, pour avoir survécu à tant de négligence!!!

Tu vois, je fais amende honorabe, et grâce à toi, ce SDF végétal va enfin retrouver des conditions de vie plus agréables.

Tu as fait une bonne action, tu vois!:o))

itea-ilicifolia-09-07-06.jpg

Repost 0
Zephirine - dans Arbres et arbustes
10 novembre 2011 4 10 /11 /novembre /2011 05:11

generale-vicomtesse-de-vibraye-01-11-11.JPGEn cette période fabuleuse où les feuillages flamboient à qui mieux mieux, et où chacun mitraille à l'envi les ors et les pourpres (moi la première!) , une plante de mon jardin a décidé, cette année, de se singulariser!

generale-vicomtesse-de-vibraye-01-11-11_04.JPG

Au lieu de s'offrir une parure de feu, de choisir entre le chocolat, le sorbet-cassis ou le vanille-des-îles, comme tout le monde...elle a opté pour le sorbet "fraise-pistache", carrément!

Il y a comme un truc, là...elle ne m'avait jamais fait ce coup-là avant!

Aurait-elle entendu nos chers medias nous bassiner les tympans avec leurs primaires et leurs pronostics? A-t-elle senti le vent?

Beaucoup de membres de sa famille se prennent la tête (qu'elle soit ronde ou plate), avec des hésitations politiques interminables...Tenez, Blue Deckle, par exemple, qui n'a, la plupart du temps, de "Blue" que le nom!

Ou Mme la Générale Vicomtesse de Vibraye...on  ne peut pas dire qu'elle ait les idées bien arrêtées...Une vraie girouette, un cauchemar pour instituts de sondage!!!

Si on la laisse suivre son instinct, elle est assez volontiers réac', l'aristo....et s'habille d'un bleu des plus républicains! Mais elle n'a rien non plus contre le rose, pour peu que le terrain lui paraisse favorable à un virage à gauche de bon aloi! ;o)) 

Dans mon jardin, avec l'eau calcaire que je distribue à gogo, de toutes façons, il n'y a d'ailleurs quasiment que des hydrangea "de gauche"...donc  inutile de se faire lyncher, autant suivre l'avis des masses populaires pour être bien vu! Elle l'a bien compris, et toutes ses copines aussi!

generale-vicomtesse-de-vibraye-01-11-11_03.JPGMis à part quelques royalistes impénitents défilant en cocarde blanche chaque année, et deux ou trois "travailleurs populaires" un tantinet extrémistes, des "rouges" de la première heure!

Ca, c'est pour les fleurs, bien sûr...mais...

Serait-ce un signe des temps???

Comme je leur ai récemment coupé la tête, façon 1789, à l'aristo et à ses copines, la plante en question a décidé,cette année, d'afficher la couleur au niveau des feuilles!

Hé hé, ce doit être une astuce pour participer à la campagne! Du rose légèrement mâtiné de vert, ça ne vous rappelle rien?

Ciel! Viserait-elle un poste ministériel??? 

Hydrangea serrata 'Kurenai', promu Ministre de...l'Extérieur???? Ca ne peut être que ça, je ne vois pas d'autre "porte-feuille" lui convenir...;o))

Je vous assure, c'est la première fois qu'il me fait ça à l'automne! Ca ne peut pas être un hasard, quand même, en ces temps de campagne électorale!!!!

Si? Ah bon, si vous le dites! ;o))

Ben si les plantes se mettent à faire de la politique, maintenant! Quoique....Remarquez..des fois, je me dis...est-ce que ce serait vraiment pire que ce qu'on a???? ;o))

kurenai-01-11-11_02.jpg

Repost 0
Zephirine - dans Arbres et arbustes
30 septembre 2011 5 30 /09 /septembre /2011 06:28

elsholtzia stauntonii alba 28 09 11Et l'automne dit: "Que la lumière soit!"

elsholtzia stauntonii alba 09 09Moi qui suis une incorrigible lève-tôt, figurez-vous que j'ai un gros faible pour les plantes lève-tard. Les plantes qui au lieu de fleurir "bêtement" au mois de Juin, comme tout le monde, se mettent à fleurir quand les températures commencent à descendre et que les nuits sont plus courtes.

Les belles flemmardes, que seule l'approche de l'hiver décide à sortir de leur béatitude estivale, pour se mettre dare-dare à fleurir et grainer avant qu'il ne soit trop tard...

elsholtzia stauntonii alba 28 09 11 03Oh, je suis sûre que vous les comprenez...qui n'a pas délicieusement, langoureusement, déraisonnablement, profité de son jardin jusqu'à la dernière goutte de soleil, certains jours, hmmm? Pour ensuite rentrer précipitamment faire le ménage à toute vitesse et préparer le dîner en catastrophe? Non? Comment ça, pas vous? Ah bon!  ;o))

Mon chandelier est de ces plantes-là. Un lève-tard, et un beau!

Remarquez, c'est un jardinier américain qui me l'avait dit! Pour avoir un jardin beau le plus longtemps possible, il faut 2/3 de plantes d'arrière-saison (celles qui continuent à pousser et à s'épanouir jusqu'au bout), pour 1/3 de printanières (qui après la floraison, leur "travail" accompli, sont moins belles, et sur le déclin).

elsholtzia stauntonii alba 28 09 11 02Il y a toujours bien assez de floraisons en Juin, quoi qu'on fasse! Après, c'est plus difficile!

Si en plus, vous ajoutez un autre de mes petits faibles, les plantes en épis, surtout les épis blancs (et les bleus, aussi...;o)..), toujours si gracieux et majestueux, les sanguisorbes, les grandes véroniques et autres Veronicastrum, vous comprendrez que celle-ci était faite pour moi!

elsholtzia stauntonii alba 14 09 11Il a pourtant un sérieux handicap, mon beau chandelier: son nom. Impronon- çable.

Quasi-impossible à écrire sans faire 2 ou trois fautes, et pour couronner le tout, quasi-identique à celui d'un espèce de mini-pavot envahissant d'un, hum..."inégalable" jaune-orange-pett...vous voyez de qui je veux parler? Oui, oui, le pavot de californie, Eschscholtzia californica!

Mais quasi-seulement! Pour le chandelier, il faut écrire : "Elsholtzia", et pas "Eschscholtzia"!

Avec un seul "che", 2 "'l" et pas de "c".(Je viens juste de corriger le nom de certaines de mes photos! Je le sais pourtant, qu'il y a un piège, mais je n'arrive pas à ne pas mettre le "c"!). 

elsholtzia stauntonii alba 28 09 11 06Elève Zeph, vous me copierez cent fois: Elsholtzia stauntonii alba. Elsholtzia stauntonii alba. Elsholtzia stauntonii alba...

A mes souhaits, merci! ;o))

Seulement, mon chandelier, il a fallu que je me le mérite! 

Après l'avoir découvert par un beau jour d'automne, dans toute sa gloire, derrière l'étalage de pots de la pépinière de Me Bessard, dans l'Ain, il a fallu rien moins qu'une grosse bêtise, un oeil de lynx  et une ruse de sioux, pour qu'il s'installe enfin dans mon jardin!

elshlotzia stauntonii alba 21 09 11 07Car sitôt vu, sitôt voulu, sitôt acheté, bien sûr (le moyen de résister???). Et...sitôt planté. C'était ça, la grosse bêtise (chez moi!).

Je m'étais dit: "Oh, c'est un arbuste', planter à l'automne, ça doit le faire!". Grave erreur!!

En fait, c'est plus une plante semi-arbustive qu'un arbuste à proprement parler. L'hiver ratatine la plupart de ses branches, chez nous, et il repart de la base chaque printemps. Et il déteste les terrains mal drainés.

elsholtzia stauntonii alba 28 09 11 09Et là où je l'avais mis, j'avais vraiment tout faux! Mais, j'avais quelques excuses..je ne le savais pas à ce moment-là! (vous ne pourrez plus en dire autant, maintenant! ;o))...).

Bref, au printemps suivant, je n'ai eu que mes yeux pour pleurer....

Qu'à cela ne tienne. Ce coup-là, j'ai compris.

Retour chez Me Bessard un an plus tard. "Vous n'auriez pas un petit Elscholtzia stauntonii alba, par hasard?" demandé-je d'un air innocent...auquel répondit un épouvantable et définitif: "Oh ma pôv'dame! elsholtzia stauntonii alba 14 09 11 02Z'ont tous g'lé dans leurs pots c't'hiver! Même l'pied-mère, j'ai ben cru qu'il allait y passer!"

Je ne vous dis pas comme je me suis traitée de tous les noms derechef dans mon for intérieur...

Une ou deux heures plus tard, après un périple dans le royaume du Maître-es-arbres-et-arbustes, retour à l'entrée, à l'étalage de pots, et au pauvre pied-mère, effectivement souffreteux cette année là, mais bien vivant.

Je fouine dans les pots....des fois que, dans le tas, un Elsholtzia stauntonii alba rescapé, fut-ce un tout petit ! ...ait échappé à l''oeil du maître...Peu probable, mais sait-on jamais? ;o))

elsholtzia stauntonii alba 27 07 11 03Et tout à coup, que vois-je? Un Eleagnus angustifolia caspica. Rien à voir, je sais!

Oui, mais!!!!  Le dit pot d'Eleagnus avait dû passer un certain temps à proximité du pied-mère de mes rêves...et que croyez-vous qu'il arriva? Ce fut l'Elsholtzia qui germa!

Deux, oui, deux! superbes petits pieds d'Elsholtzia. Oui, oui, c'est bien ça! Me Bessard confirme, ce sont bien des Elsholtzia, pas de doute...

elsholtzia stauntonii alba 09 09 03Oeil de lynx, je vous dis! ;o))

Seulement... dilemne! L'Elsholtzia de base, il n'est pas blanc, mais bleu-rosé (un peu terne à mon goût,)...et moi, c'est le blanc, que je voudrais! Bien embêtée, la Zeph...Prend? Prend pas?

Bon, l'eleagnus, pas de problème, je trouverai bien une victime consentente à qui l'offrir. Mais comment savoir s'il fleuriront blanc, ou pas, les bébés????

elsholtzia stauntonii alba 28 09 11 07Re-fouinage dans les pots! Oh, chance! Un elsholtzia "type" avait ouvert une fleur dans un autre pot.

Rapprochement des deux pots. Hé hé...rusééééé!!!! C'est clair, le feuillage de mes "bébés-cadeaux-bonux-avec-l'Eleagnus" est nettement plus pâle que celui du type (c'est souvent le cas avec les versions blanches de certaines plantes: le feuillage est plus clair).

J'ai donc toutes mes chances d'avoir deux "blancs"  si j'achète l'eleagnus! Allez, hop! C'est trop tentant, je prends le risque!

elsholtzia stauntonii alba 27 07 11Mais la zeph, échaudée, ce coup-là, elle s'est bien gardée de planter les bébés tout de suite. Toujours en compagnie de leur Eléagnus, ils ont passé l'hiver à l'abri dans le coin-pépinière, bien gentiment. Et au printemps, cette année, plop! Bien vivants, tous les deux, et visiblement pleins de bonne volonté à pousser!

Et dûment installés tous les deux (eh, sait-on jamais, doublons nos chances!), dans un massif assez protégé, au soleil, et dans un des coins les mieux (ou les moins-mal) drainés du jardin!

elsholtzia stauntonii alba 28 09 11 08Dès la fin Juillet, les épis floraux ont commencé à se former...vingt fois, cent fois, je suis allée vérifier leur couleur....pas de bleu rosé en vue, mais....il a fallu attendre la mi-septembre pour en avoir confirmation: ce sont bien des blancs, tous les deux!!! Yesss!!!!

Et vous avez vu le résultat? En un an, une belle boule de fleurs de plus d'un mètre de hauteur (chez Me Bessard, je les ai vus à plus d'un mètre 50, la première fois), un chandelier à mille branches qui se couvre en ce moment de bougies d'un beau blanc pur!

Mais c'est pas tout, mais c'est pas tout!

D'abord, je ne suis pas la seule à l'aimer, mon bel Elsholtzia: toutes les abeilles du village s'y donnent rendez-vous, en cette saison!

elsholtzia-stauntonii-alba-29-09-11.jpgEt savez-vous qu'en plus, c'est une plante aromatique? Son feuillage, quand on le froisse, sent délicieusement la menthe, et on peut s'en servir en cuisine, où il parfume agréablement les salades! Les allemands le vendent comme plante condimentaire, même.

Eh, un "Gigot à l'Elsholtzia", ça fait quand même plus "class" qu'un simple "Gigot à la menthe", tout de même! ;o)) Ou dans le Taboulé, pourquoi pas?

Surtout qu'il n'envahit pas 250m2 à lui tout seul, LUI ! Si vous voyez ce que je veux dire...;o)

Tiens, c'est vrai, ça...le thé à l'Elsholtzia, je n'ai pas encore essayé...faut voir...ou avec le tilleul....

Et ce que je trouve craquant, c'est sa manie de me faire des bouclettes! Comme s'il en avait marre de ses baguettes de tambour bien dressées. Alors il fait quelques fantaisies: des "S", des coudes, des zig-zags! A bas la monotonie!Je suis bien d'accord avec lui!

Franchement, vous ne craquez pas, vous? ;o))

 

elsholtzia stauntonii alba 28 09 11 05

Repost 0
Zephirine - dans Arbres et arbustes

Présentation

  • : Un petit jardin du Nord-Isère
  • Un petit jardin du Nord-Isère
  • : Un petit jardin du Nord-Isère... Pour partager, au fil des pages, l'amour des plantes et les émotions que le jardin fait naître, jour après jour, sans se lasser. En toute amitié, et avec le sourire! ;o)
  • Contact

Rechercher

Archives