Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 janvier 2013 2 01 /01 /janvier /2013 19:28

 

 

galant10.jpg

Ah! qu'il était joli le petit perce-neige de mon jardin!

 

Qu'il était joli avec sa corolle d’un blanc doux, son col vert de sous-officier, sa tige longue  et luisante, sa capuche zébrée et ses larges feuilles qui lui faisaient une houppelande!

Et puis, docile, caressant, se laissant admirer sans bouger, sans cacher sa corolle sous une feuille.
Un amour de petit perce-neige!

Quand il arriva dans le jardin, ce fut un ravissement général. Jamais les vieux lauriers n'avaient rien vu d'aussi joli. On le reçut comme un grand roi.
Les charmes se baissaient jusqu'à terre pour le caresser du bout de leurs branches. Les schizostylis s'ouvraient sur son passage et fleurissaient tant qu'ils pouvaient. Tout le jardin lui fit fête.

 

Tout à coup, le vent fraîchit.
Le jardin devint violet; c'était le soir. En bas, le village disparaissait dans le brouillard, et de la maisonnette on ne voyait plus que le toit avec un peu de fumée.

Il tressaillit.

Puis ce fut un hurlement dans la montagne: «Hou! hou!»
Il se retourna, et sentit dans l'ombre deux piqûres courtes, toutes pointues, et  deux cailloux qui reluisaient.

C'était le gel.
Le monstre s'avança, et la petite fleur entra dans la danse.

Ah! le brave petit perce-neige! Plus de dix fois, il força le gel à reculer pour reprendre haleine.

Cela dura tout un long mois.

De temps en temps le petit perce-neige de mon jardin regardait les étoiles danser dans le ciel clair et il se disait:
«Oh! pourvu que je tienne jusqu'au printemps...»

 

Partager cet article

Repost 0
Zephirine - dans anciennes pages

Présentation

  • : Un petit jardin du Nord-Isère
  • Un petit jardin du Nord-Isère
  • : Un petit jardin du Nord-Isère... Pour partager, au fil des pages, l'amour des plantes et les émotions que le jardin fait naître, jour après jour, sans se lasser. En toute amitié, et avec le sourire! ;o)
  • Contact

Rechercher

Archives